filtre Filtres
Motricité libre : en route vers la verticalité sans contraintes et à son rythme

Motricité libre : en route vers la verticalité sans contraintes et à son rythme

Motricité libre : en route vers la verticalité sans contraintes et à son rythme

Motricité libre : en route vers la verticalité sans contraintes et à son rythme

Suite de notre notre rendez-vous mensuel en motricité libre à destination des professionnels de la petite enfance.

Cette rubrique est réalisée en partenriat avec lesprodelapetiteenfance.fr et creche-attitude.fr

"Au cours de la première année de vie, l'enfant passe de longs mois allongé sur le dos.  Le mouvement vient lentement. 

 Il s'agit essentiellement d'un aménagement de l'espace qui va permettre à l'enfant d'entrer en mouvement et de se mouvoir.  Cet aménagement est pensé par les professionnels de la petite enfance afin qu'une certaine sensorialité se mettre en place.  L'enfant, ensuite prend appuis sur différents points de son corps.  Cela peut être le coude, un orteil, les talons. 

C'est par cette prise d'appuis que le mouvement se développe. On peut assister alors au retournement, au mouvement en étoile sur le ventre. Petit à petit des mouvements plus complexes apparaissent comme la quadrupédie ou se hisser debout.

 C'est par l'aménagement de l'espace qui a été mis en place par les professionnels  dans un cadre secure, avec un véritable regard attentif sur le développement de l'enfant, qu'on peut permettre à l'enfant petit à petit de passer à la verticalité.  

Ce concept de l'aménagement de l'espace et de la liberté de l'enfant s'appelle la motricité libre. 

Cette verticalité est magique pour les tout-petits.  Ils découvrent une autre dimension. C'est pourquoi après les premiers déplacements , l'enfant qui peu à peu maintient et prend la position assise qui libère ses mains découvre quelque chose d'absolument formidable. 

 Cette motivation qu'on peut leur donner en mettant en place un élément dans l'espace vertical est ce qui les motive véritablement à se hisser debout,  puis tenir en équilibre, et enfin enclencher le déséquilibre de la marche." Catherine Lefèvre, responsable pédagogique Crèche Attitude.

Ajouter un commentaire