filtre Filtres
Handisport, Activités Aquatiques, Le Portage

Handisport, Activités Aquatiques, Le Portage

non

Handisport, Activités Aquatiques, Le Portage

Au préalable voir la PARTIE 1 (Les intérêts pour l'enfant) , puis  PARTIE 3 (agir sur l'eau) , PARTIE 4 (se déplacer dans l'eau)

Cette vidéo a été réalisée en collaboration avec le Comité Handisport du Puy de Dôme, l'Ecole Municipale des Sports de Clermont-Ferrand, le Centre Médical Infantile de Romagnat (63). Avec le soutien de la Banque Populaire du Massif Central et la CASDEN.

La piscine, un lieu propice pour l'activité physique !

Catherine SAUTEREAU, ETAPS à la ville de Clermont-Ferrand, présente les différents intérêts d'une activité aquatique pour un enfant avec reconnaissance d'handicap. Fabien GOLAY du Centre Médical Infantile de Romagnat réalise les exercices d'accompagnement dans l'eau.

L'objectif de ce tutoriel est de présenter les gestes de portage, de soutien, dans l'eau. A savoir, comment soutenir l'enfant pour qu'il puisse flotter sur l'eau.

La vidéo commence par le portage au niveau des omoplates, avec deux mains, une main. Suivant la situation, l'adulte peut arrêter de soutenir l'enfant lorsque ce dernier est en confiance.

L'axe de la tête doit être bien en arrière pour permettre un meilleur équilibre et donc une meilleure flottaison. Pour cela, on conseille à l'enfant de regarder l'éducateur ou l'adulte qui le soutient.

Ne jamais s’affoler. Les gestes doivent être lents, sans précipitation. 

Le maintien sous les bras pour une position maintenant verticale. L'enfant peut essayer d’imiter la marche. 

L'apesanteur relative lui permet plus facilement de bouger. Ainsi, l'enfant peut retrouver "une liberté de mouvement" grâce à l'eau.

Nous présentons ensuite comment utiliser une frite, ou plusieurs pour maintenir la flottaison de l'enfant. Pour cela, positionner la frite, sous le cou, la taille, le bassin, les genoux.

Ajouter un commentaire