filtre Filtres
Handisport, Activités Aquatiques, Les intérêts pour l'enfants

Handisport, Activités Aquatiques, Les intérêts pour l'enfants

non

Handisport, Activités Aquatiques, Les intérêts pour l'enfants

Handisport, Activités Aquatiques, Les intérêts pour l'enfants

Cette vidéo a été réalisée en collaboration avec le Comité Handisport du Puy de Dôme, l'Ecole Municipale des Sports de Clermont-Ferrand, le Centre Médical Infantile de Romagnat (63). Avec le soutien de la Banque Populaire du Massif Central et la CASDEN. 

Les vidéo suivantes : PARTIE N° 2 (le portage dans l'eau) , PARTIE 3 (agir sur l'eau) , PARTIE 4 (se déplacer dans l'eau)

La piscine, un lieu propice pour l'activité physique !

Catherine SAUTEREAU, ETAPS à la ville de Clermont-Ferrand, présente les différents intérêts d'une activité aquatique pour un enfant avec reconnaissance d'handicap.

Elle commence par expliquer que l'eau est un milieu qui fait peur à de nombreux enfants. Pour lutter contre cette peur légitime, le formateur, le parent qui accompagne l'enfant doit travailler sur la confiance. Ce travail passe par une approche ludique de l'activité.

1ère discipline pratiquée au sein de la Fédération Française Handisport, voici différents éléments positifs pour l'enfant :

- Un Sport accessible à tous types de handicaps, physiques ou visuels.

- Une liberté de mouvement retrouvée dans le milieu aquatique (plus d'entraves : ni prothèses, ni cannes, ni fauteuils roulants).

- Une notion de plaisir, de bien-être à travers le loisir.

- Un complément de la rééducation

- Un accès à d'autres formes de pratique, notamment à certaines activités de pleine nature (voile, canoë, planche à voile, nage en eau vive, plongée, …). 

- Un outil de prévention à d'éventuelles aggravations, une approche rééducative, un concept de santé.

- Un développement de l'autonomie, de la fonctionnalité.

L’eau-tonomie

Parce que l’eau est le seul élément à procurer une liberté de mouvements sans entraves, tous les types de handicap peuvent pratiquer la natation, jusqu’au plus lourd.

Dans l’eau, la personne handicapée reprend conscience de son corps et ne le subit plus. Les membres deviennent des outils légers permettant de se mouvoir seul, sans aucune prothèse. Les nageurs retrouvent ainsi le plaisir de bouger de façon autonome.

Si la pratique en loisir permet avant tout de se détendre, elle peut très vite devenir un véritable atout dans la vie quotidienne.

En effet, la natation handisport permet d’acquérir des techniques d’équilibre, de propulsion et de respiration, applicables à toutes situations.

Ajouter un commentaire