Michel RECOPE, Partie N° 3, Le repérage de 10 populations

Michel RECOPE, Partie N° 3, Le repérage de 10 populations

non

Michel RECOPE, Partie N° 3, Le repérage de 10 populations

Michel RECOPE, Partie N° 3, Le repérage de 10 populations

Lutter contre les inégalités d'apprentissage 

Avec Michel RECOPE, enseignant-chercheur en Sciences et Techniques des activités physiques et sportives.

Veuillez voir la Partie N°1 : Le ConstatPartie N° 2 : Deux exemples de la non mobilisation apparente des élèvesPartie N° 3, Le repérage de 10 populationsPartie N° 4, La remédiation N°1Partie N°5, La remédiation N°2Partie N°6, La remédiation N°3Parttie N°7,  Un schéma d'apprentissage partant des besoins de l'élève

 

Nous avons identifié dix modes de cohérence propre, soit dix manières différentes d'être mobilisé en volley-ball.

Tableau des 10 populations : 10 objets de mobilisation (en tant que préoccupations régulièrement dominante chez les membres d'une population)

 

Les populations de 1 à 5 relèvent d’un rapport au jeu lui-même

1. L’enjeu de rupture de l’échange

2. Les rôles et fonctions au sein de l’équipe

3. Un contexte prétexte de jeu-amusement

4. La proximité du ballon

5. Le rejet de l’opposition

 

Les populations de a à e relèvent d’un rapport à un contexte psychosocial

a. L’enjeu du match

b. La percussion du ballon

c. Le regard de certaines personnes

d. La douleur lors du contact du ballon

e. La peur du ridicule

 

Les populations 5, d et e  vivent un moment déplaisant

 

→ à chaque type (population) sa propre manière globale de sentir, d'apprécier certaines situations du jeu comme favorables ou menaçantes, d'agir pour accroître les chances de produire les effets positifs attendus (conquérir l'objet de sa mobilisation) et/ou pour réduire les risques d'effets négatifs redoutés (échouer).

  • l'objet de mobilisation, souvent largement inconscient,  qui oriente l'activité d'une population détermine certaines actions particulières : chaque population accomplit des actions qui lui sont spécifiques (ce qu'il y a lieu de faire ou de ne pas faire dans certaines circonstances du jeu.
  • en conséquence, et c'est essentiel, on doit considérer que l'activité est caractérisée par sa  cohérence ; c'est une d'activité d'ensemble qui fait que chaque population a, de manière interdépendante :

- ses propres préoccupations dominantes,

- ses propres significations (à propos du ballon, par exemple),

- ses propres intentions stratégiques ou tactiques,

- ses propres risques et affects ressentis,

- ses propres situations et moments à fort enjeu,

- ses propres informations pertinentes,

- les aspects qu'elle anticipe et/ou qu'elle cherche à anticiper,

- ses propres efforts consentis,

- ses propres solutions techniques.

Ajouter un commentaire