CRPE : comment vaincre la peur de l'oral EPS par l’hypnose ?

 

Actibloom vous accompagne dans la prépartion de l'oral EPS du CRPE grâce à sa rubrique dédiée.

Nos nombreux échanges avec la communauté apprenante nous a fait prendre conscience combien cette épreuve orale est une source de stress importante pour les étudiant(e)s.

Voilà pourquoi, aujourd'hui, nous avons fait appel à Marie-Sabine Astruc, hypnothérapeute, qui utilise l'hypnose depuis 2011 pour aider les étudiant(e)s aussi bien pendant la période de révision que le jour de l'examen. Elle propose cet accompagnement en présentiel et à distance.

 

Comment vaincre la peur des examens par l’hypnose ?

S’il est tout à fait normal et fréquent d’être anxieux à l’approche d’un examen ou d’un concours, pour d’autres ce stress va commencer bien avant la date de l’examen et va prendre de telle proportion qu’il va entamer les chances de réussite. Ce stress peut entraîner des symptômes psychologiques et physiologiques plus ou moins intenses pouvant aller de légers maux de ventre, à des bouffées de chaleur, l’envie d’aller aux toilettes ou encore de véritable attaque de panique; par ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrait croire cela ne dépend pas du bon ou du mauvais niveau de l’étudiant(e).

 

Plus le stress est important et plus nous perdons nos moyens, notre capacité à raisonner et à faire appel à notre mémoire le jour de l’examen, mais aussi pendant nos révisions. Nous sommes donc moins efficaces et cela demande beaucoup plus d’énergie et de temps. Cet état de stress peut également avoir des retentissements sur notre sommeil, notre appétit et même notre système immunitaire.  Nous entrons alors dans un cercle vicieux.

Le principal risque est l’éventualité d’un renoncement, quelques jours avant l’examen ou sur le moment même, du fait de l’intensité de la peur.

 

Comment l’hypnose peut-elle vous aider à préparer vos examens et augmenter vos chances de réussite ?

Le terme “hypnose” désigne à la fois un état particulier de conscience et l’ensemble des techniques utilisées pour parvenir à cet état et agir sur les différentes problématiques. Cet état modifié de conscience est différent de notre état de veille habituel ou de sommeil. Vous demeurez toujours conscient de ce qui se passe  autour de vous, mais d’une façon différente.

Les causes conscientes et inconscientes de cet état d’anxiété plus ou moins intense sont multiples. Pour certain(e)s, il pourra s’agir d’un mauvais souvenir voire d’un traumatisme dans les premières années d’apprentissage et/ou d’une pression trop forte de la part de l’entourage concernant les études, d’un manque de confiance, de la peur de l’échec (anxiété de performance), pour d’autres une difficulté d’apprentissage ou une difficulté à gérer ses émotions voire même un trouble anxieux*.

 

 

La prise de paroles pour les oraux impressionne d’autant plus que les jeunes en ont, en général, peu l’expérience dans leur parcours scolaire en France. Le stress lié à cet exercice particulier peut perturber la prestation du fait des conséquences physiques (tremblements, bégaiement, trouble de la vision, etc.) ou intellectuelles (incapacité à se concentrer et à retrouver ses idées).

L’état d’hypnose et les techniques associées vont permettre d’agir sur ses différents aspects, notamment en développant votre confiance en vous, vos capacités de concentration et mémorisation et en vous aidant à mieux gérer vos émotions. Dans certains cas, il s’agira de « désactiver » un épisode douloureux ou la peur du regard de l’autre notamment pour les oraux.

L’hypnose permet également de s’entraîner à se mettre en situation en associant, par exemple, un état de bien-être à la prise de parole en public. L’apprentissage d’exercices de relaxation, de méditation et de respiration ou encore d’auto-hypnose rendront les séances d’autant plus efficaces.

Il ne faut pas oublier que le trac s’il peut être paralysant peut aussi être stimulant dans le sens où il pousse à mieux se préparer et à donner le meilleur de soi même.

 

*Trouble anxieux = Etat d'alerte, de tension psychologique et somatique en rapport avec un sentiment désagréable de peur, d'inquiétude, incluant des manifestations physiologiques.

 

Marie-Sabine Astruc, hypnothérapeute

Diplômée depuis 2011 de l’Institut Français d’Hypnose Ericksonienne 

Actualités